PAROLES DE CMM: Concilier études et boulot : c'est possible.

mercredi 8 avril 2015

Concilier études et boulot : c'est possible.


Vous en aviez rêvé, et ça y est : vous avez enfin quitté le cocon familial. 
Si pour certains études riment avec liberté et soirées illimitées, pour d'autres, elles riment plus avec indépendance, autonomie et galère financière. Qu'on se le dise : notre génération Y est très touchée par la crise économique, et mener un train de vie correct est une problématique de plus en plus complexe. Nos parents auront bon nous répéter que nous sommes la génération "feignante", c'est faux. Nous sommes face à une économie désastreuse, où tous les prix augmentent. Le monde du travail est bouché, il nous faut mener à bout des années et des années d'études pour espérer trouver l'emploi rêvé, et éviter de se retrouver serveur à bac+8.

Alors comment aller jusqu'au bout de ses rêves, quand papa-maman ne sont pas là pour assurer derrière ? Comment gérer cette nouvelle vie à 100 à l'heure ?
La solution semble évidente : trouver un job étudiant. Seulement voilà, de nombreuses études ont démontré que les étudiants qui travaillent à temps partiel ont un taux de réussite plus faible que les autres. De quoi en décourager plus d'un... Mais il ne faut pas faire de ces cas une généralité, vous allez voir qu'il est possible de tirer son épingle du jeu. Mener sa vie à bien, c'est tout un art, ça s'apprend. 



Mode d'emploi du couche tard/lève tôt
1) Soyez assidus et attentifs en cours, cela vous permettra un gain de temps considérable sur vos révisions à la maison. Privilégiez le travail à la bibliothèque universitaire pendant vos heures de pause entre deux cours.
2) Évitez les soirées la veille d'une grosse journée de cours et de boulot, sinon votre rythme de vie risque de vite devenir infernal, et votre santé en pâtira.
3) Anticipez sur les examens à venir, les dossiers importants que vous avez à rendre. Prenez-y vous à l'avance, cela évitera d'avoir une surcharge de travail d'un coup, et de ne plus savoir où donner de la tête.
4) Après une bonne grosse journée de cours et de travail, couchez vous le plus tôt possible. Ne passez pas le reste de la soirée/de la nuit devant des écrans, il n'y a rien de tel pour perturber votre sommeil (qui est très important quand on mène un style de vie effréné). 
5) Prenez un petit déjeuner consistant, c'est le repas le plus important de la journée. Favorisez les jus de fruits et/ou le kiwi qui vous apporteront une dose d'énergie nécessaire pour la journée qui vous attend.
6) Pour les tâches quotidiennes, comme le ménage et les courses, organisez-vous, faîtes un planning. Si vous vivez en colocation, répartissez les tâches avec votre colocataire. Si vous n'arrivez pas à tout faire d'un coup, faîtes-en un petit peu toutes les semaines, entre deux cours ou deux heures de travail. Lorsque vous avez un peu plus de temps libre que d'habitude, faîtes de grosses courses, cela vous évitera d'y retourner pendant un bon bout de temps.
7) N'oubliez pas de décompresser, une sortie une fois par semaine ou toutes les deux semaines ne vous fera pas de mal. Il ne faut surtout pas que vous en oubliez votre vie sociale, qui est primordiale pour maintenir votre motivation.
8) Voyez le bon côté des choses, prenez tout ça comme une expérience enrichissante, qui vous rendra plus fort, plus mature, plus autonome, et vous apportera des qualités de gestion non négligeables. Vous pourrez être fiers de vous si vous réussissez à concilier tant bien que mal études et boulot.
9) Pendant votre temps de transport, écoutez de la musique entraînante, qui vous boostera. Un remède simple et efficace.
10) Si vous mettez du cœur à l'ouvrage, l'exercice sera moins contraignant.


                                                                                               paroles de MELISSA

Témoignages 

Je m'appelle Julien, j'ai 19 ans et cela va bientôt faire un an que je travaille dans un hôpital. Je suis "employé en service hospitalier", je m'occupe de l'entretien des locaux, et je m'occupe également du service des repas aux patients. Je fais entre 15 et 20h par semaine, parfois plus. en parallèle je suis en deuxième année de licence Sciences du Langage pour devenir journaliste plus tard. C'est vrai que mes journées sont bien remplies et que mes deux activités me demandent beaucoup d'organisation, mais concilier études et job étudiant n'est pas si compliqué quand on est déterminé et motivé.
On n'a qu'une jeunesse, alors je pense qu'il est important de se réserver des plages horaires dans la semaine pour voir ses amis, et profiter de sa vie étudiante. Votre job étudiant ne doit pas être un frein à votre vie sociale. Ménagez-vous.

___________________________________

Je m'appelle Kelly, j'ai 21 ans et je suis également étudiante en deuxième année Science du langage parcours CMM. Depuis que j'ai quitté le lycée, j'ai toujours voulu pratiquer une activité professionnelle ou à but professionnelle quitte à ce qu'elle soit en parallèle des études. C'était important pour moi de faire mes propres expériences. Au début c'est jamais évident, il faut prendre ses repères, s'organiser, gérer sa vie d'adulte. On est confronté à des problèmes auxquels on n'imaginait pas quelques mois auparavant. Mais on se dit que si des millions d'étudiants l'ont fait, alors pourquoi pas moi ? Et puis on repousse les limites de soi-même, on grandit, et on se rend compte que lorsque l'on est un peu raisonnable et lucide, gérer les deux est possible. Raisonnable et organisé ce sont les mots clés. Ne pas partir dans un travail qui consacrera trop d'heures car la priorité reste les études, mais assez pour qu'en s'organisant ce soit possible. Attention à ne pas se sentir débordé et à bien gérer les priorités. Si au début du semestre, il y a un passage compliqué, et qu'après ça va mieux, le moment de partiel reste le plus compliqué pour moi. Il faut gérer les révisions, le bouclage des dossiers, stress de l'examen, sans que le travail n'en pâtisse. Travailler c'est faire des sacrifices, et souvent sur son petit confort personnel. Cela implique pleins de problématiques mais croyez-moi qu'au final, vous n'en ressortirez que grandit. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire