PAROLES DE CMM: Va t-on tous décrocher des télé-crochets ?

jeudi 19 mars 2015

Va t-on tous décrocher des télé-crochets ?



Dans la famille des formats de programmes qui commencent à s'user je demande les « télécrochets » ! Depuis l'ère du 21ème siècle notre bon vieux poste en a vu plus d'un dans sa boîte en terme de programmes. Et parmi eux : les télé-crochets.
Rapide petit retour de l'histoire des télé-crochets :


Le radio-crochet tient son origine de l'émission  Le Crochet radiophonique créée par Saint-Granier et Jacques Canetti pour Radio Cité dans les années 1930. Les candidats éliminés y étaient (symboliquement) pendus au crochet. Le premier vainqueur d'un télé-crochet était une fille, elle s'appelait Lisette jambel et c'était dans les années 30. Dans les années 60, le radio-crochet devenu télé-crochet devient la source des producteurs en quête de nouveaux talents. Période pendant laquelle le poste radio laisse petit à petit place à la télévision ! Cours de CMM quand tu nous tiens..

Ensuite, l'Eurovision naquit (à l'époque ce n'était pas la qualité auditive qu'elle est aujourd'hui ! Non j'rigole..) puis nombreux du genre suivront : TéléDimanche, Rideau etc. L'image du télé-crochet était encore celle de la nouveauté ce qui attirait la curiosité des téléspectateurs. Mais cette période est révolue..si si je vous assure..du moins en ce qui me concerne et je crois ne pas être la seule, non ?

Début des années 2000, c'est l'émission Pop Idol (alias La Nouvelle Star) créée par Simon Fuller qui relance la machine des télé-crochets et innove un nouveau format : toujours des candidats et un jury mais un élément important (et qui fera le succès économique des chaînes) va s'ajouter : le vote du public ! L'émission connaît un fort succès mais la création d'un nouveau programme (X-factor) contraindra le créateur à arrêter l'émission, même si cette dernière se vendra dans une quarantaine de pays dont la FRANCE. Et c'est ainsi que La Nouvelle Star est née ! La multiplication commence et la variété du genre aussi. Aie...aie.. attention au « trop de..tue le.. »

Benjamin Castaldi, Nikos Aliagas.. pour les plus anciens et Guillaume Pley ou Matthieu Delormeau pour les derniers. Ils ont tous été aux commandes d'un ou plusieurs télé-crochets mais quels sont ceux qui ont fait leur place ? Changement de jury, de concept, retour de l'animateur après des années d'absences à l'image de Benjamin Castaldi, rien n'y fait ou presque.

Que serait devenus Jonathan Cerada, Thierry Amiel, Meryvyn, Soma, Gael faure, Tigane et j'en passe ? Ces noms ne vous disent peut-être rien mais ces personnes ont été le temps d'une saison, candidats finalistes au titre de « Nouvelle Star ».. Je n'en dirai pas plus. Pendant des semaines ils ont été en direct devant 7 à 8 millions de téléspectateurs, puis devenus aussi vite incognitos qu'ils nous ont été apparus sur le petit écran ! Un côté produit marketing penserez-vous ? Peut être, on fabrique des produits et on les oublie... Bien dommage pour eux. Bien sûr, il y a toujours des exceptions : Jennifer, Nolwenn Leroy, Julien Doré, Gregory Lemarchal, Christophe Willem, M Pokora.. et les perdants d'un jour qui sont les gagnants d'aujourd'hui  comme Amel Bent ou ceux qui ont réussi mais qui sont portés disparus dans les médias et à deux doigts de chanter dans les kermesses.

Reprenons, Star Academy, Popstars... Ils sont nombreux ces programmes à avoir surfer jusqu'à en couler sur le phénomène télé-crochet et parfois télé-réalité. Suivre les aventures de Mathieu, Patrick, Brigitte et Morgane (prénoms de compositions) ont amusé le public pendant 15 ans mais aujourd'hui la période est révolue ! Plus de surprises, un effet de suspens trop long et même si les candidats sont talentueux on s'en lasse vite, trop vite. Les chaînes créent de plus en plus de programmes de ce genre, de plus en plus d'histoires à suivre et donc de plus en plus de raisons de se disperser et de ne vouloir en suivre aucun. La Nouvelle Star après de multiples tentatives de retour, semble enfin envisager le clap de fin. La Star Academy et PopStars appartiennent déjà au passé, TheVoice se maintient mais perd des fidèles et les programmes tels que Rising Star ou X-factor font partie des échecs commerciaux de leur chaîne. Les casting plaisent mais les émissions lassent. Faut-il envisager un virage à 180° ou arrêter ? A vous de juger...
Ces programmes créent des stars éphémères, dont une poignée espère vivre de leur passion pour toujours... Êtes-vous plus star d'un jour ou star de toujours ?
paroles de KELLY

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire