PAROLES DE CMM: Césars made in France VS Oscars made in USA

mardi 24 février 2015

Césars made in France VS Oscars made in USA


Vous le savez, chaque année nous nous retrouvons en février pour célébrer la cérémonie des Césars en France, et la cérémonie des Oscars en Amérique.
Très attendue par le public, la cérémonie des Césars, créée en 1976, récompense les films français par le biais de diverses catégories : César du meilleur film, de la meilleure actrice, du meilleur acteur, du meilleur film étranger, du meilleur réalisateur, du meilleur court-métrage, du meilleur espoir féminin, du meilleur espoir masculin, du meilleur acteur dans un second rôle, et césar d'honneur. La remise des récompenses se déroule à Paris, et salue les meilleures productions françaises et des professionnels du septième art.
On y retrouve des passages incontournables, comme la bafouille française des césarés d'honneur, ou encore la séquence émotion, la parole dite "engagée", les inévitables moments gênants ou la blague qui ne fait rire personne, mais aussi et surtout les remerciements sans fin. Il faut l'admettre : la cérémonie des Césars a perdu de son aura excitante. Un rythme plat, monotone, des discours à rallonge, des émotions feintes et surjouées... Pour être honnête, je ne suis personnellement pas une grande amatrice de cette cérémonie. Elle s'apparente pour moi à un rassemblement de "bobos chics Parisiens" s'intégrant au petit monde du cinéma et se réunissant pour se regarder le nombril et s'auto-congratuler. Cette année, je n'ai même pas pu la regarder jusqu'au bout, c'est vous dire l'ennui mortel qui m'a submergé.
Lors de cette 40ème cérémonie des Césars, c'est Edouard Baer qui s'est posé en maître de cérémonie, venant ainsi remplacé Laurent Lafitte.
Qui plus est, lors de cette cérémonie on découvre de nombreux films jusque là inconnus au bataillon par la majeure partie des Français. Je fais ici notamment référence à Timbuktu, qui a raflé sept Césars.
Il faut dire que le prestige de la cérémonie des Césars en France est loin d'égaler celui de la cérémonie des Oscars aux USA.
Cependant, je ne peux pas être seulement mauvaise langue à ce sujet. Il en va sans dire qu'il subsiste des points positifs au sein de cette cérémonie. En effet, on peut noter tout d'abord l'élégance des tenues vestimentaires des invités et des nominés, l'orchestration quasi parfaite de la cérémonie, la bonne ambiance entre nos stars etc. C'est un grand événement en France, finement préparé, chic, qui a fière allure. On y retrouve de grandes personnalités du cinéma français, comme notamment Marion Cotillard, Charlotte Lebon, Cécile Cassel, Géraldine Nakache, Leïla Bekhti, et même une star américaine : Kristen Stewart (et c'est une grande première).

Petit récap' des récompenses récoltées ce 20 février :
  • Adèle Haenel dans Les Combattants qui remporte le César de la meilleure actrice
  • Pierre Niney dans Yves Saint Laurent celui du meilleur acteur
  • Louane Emera dans La Famille Bélier le César du meilleur espoir féminin
  • Sean Penn rafle le César d'honneur
  • Kevin Azaïs dans Les Combattants celui du meilleur espoir masculin,
  • Abderrahmane Sissako le César du meilleur réalisateur pour le film Timbuktu
  • Xavier Dolan avec Mommy acquiert le César du meilleur film étranger
  • Thomas Cailley dans Les Combattants le César du meilleur premier film
  •  Kristen Stewart dans Sils Maria le César de la meilleure actrice secondaire
  • Reda Kateb dans Hippocrate celui du meilleur acteur secondaire
  • Amine Bouhafa dans Timbuktu le César de la meilleure musique originale
  • Anaïs Romand dans Saint Laurent repart avec le César des meilleurs costumes
  • Thomas Szabo et Hélène Giraud dans Minuscule : la vallée des fourmis perdues le César du meilleur film d'animation
  • Nadia Ben Rachid dans Timbuktu le César du meilleur montage
  • Sofian El Fani dans Timbuktu celui du meilleur photographe
  • Abderrahmane Sissako et Kessen Tall dans Timbuktu remportent tous deux le César du meilleur scénario original
  • Win Wenders Juliano Ribeiro Salgado dans Le Sel de la Terre celui du meilleur film documentaire
  • Abderrahmane Sissako dans Timbuktu celui du meilleur film. 




Les Oscars, qui ont lieu en Amérique, à Los Angeles plus précisément, sont quant à eux plus prestigieux. Ils désignent chaque année, et ce depuis 1929, des récompenses cinématographiques et salue l'excellence des productions mondiales du cinéma.
Comme toujours, nos amis Américains nous surpassent dans le show. Cette cérémonie présente à peu près les mêmes catégories d'Oscars que celle des Césars. S'ajoute en plus l'Oscar du meilleur scénario original, du meilleur film d'animation, de la meilleure chanson originale, ou encore de la meilleure photographie. A l'inverse de la cérémonie des Césars, on ne retrouve pas de catégorie du meilleur espoir féminin ou masculin.
Les Américains ne faisant pas dans la dentelle, et surtout pas les choses à moitié, ils savent nous en mettre pleins les yeux. Ils nous présentent ici une cérémonie grandiose, somptueuse, parfaitement millimétrée. Sont présentes des célébrités très appréciées du grand public, à la franche réputation, souvent plus forte que du côté des Français. Citons-en quelques une : Meryl Streep, Jennifer Anniston, Jared Leto, Emma Stone etc. On voit défiler à la cérémonie des Oscars, tout comme à celle des Césars, des tenues classieuses, parfois extravagantes, provenant de grands créateurs en tout genre. Pour l'occasion, de grands moyens sont mis en œuvre pour époustoufler le spectateur. Pour se faire, le rôle du présentateur/animateur de la soirée est primordiale : il doit pouvoir et savoir faire vivre le show. Cette année, c'est l'acteur Neil Patrick Harris qui s'est chargé de ce rôle (qui est d'ailleurs apparu sur scène uniquement vêtu d'un slip). Comme à leur habitude, les Américains ne lésinent pas sur la qualité du spectacle et frappent fort. C'est d'ailleurs pour cette raison que les Français sont aussi friands de cet événement. On en viendrait presque à se demander si les Français ne privilégieraient pas la cérémonie des Oscars au dépens de leur propre cérémonie, celle des Césars, même si toutes deux récompensent les œuvres du septième art.
De mon point de vue, la cérémonie des Oscars fait moins de faux pas que la cérémonie des Césars. Elle reste plus dynamique, de la même manière moins soporifique, mais aussi plus distinguée et plus reconnue.

Le palmarès de l'édition 2015 : 

Oscar du meilleur filmBirdman d'Alejandro González Iñárritu
Oscar de la meilleure actriceJulianne Moore pour son rôle dans Still Alice, qui clame, lors de la remise de sa statuette : "Je suis ravie que nous ayons pu braquer l'attention sur la maladie d'Alzheimer. Tant de personnes qui en souffrent se sentent isolées et marginalisées."
Oscar du meilleur acteurEddie Redmayne pour son rôle dans Une merveilleuse histoire du temps
Oscar du meilleur réalisateurAlejandro González Iñárritu pour Birdman 
Oscar du meilleur scénario adaptéThe Imitation Game
Oscar du meilleur scénario original Birdman
Oscar de la meilleure musique originale : Alexandre Desplat pour The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson
Oscar du meilleur documentaireCitizenfour de Laura Poitras
Oscar du meilleur montage Whiplash de Damien Chazelle
Oscar de la photographie : Emmanuel Lubezki pour Birdman
Oscar des meilleurs décors The Grand Budapest Hotel
Oscar du meilleur film d'animation : Les Nouveaux héros de Don Hall et Chris Williams  
Oscar du meilleur court métrage d'animationFeast de Patrick Osborne
Oscar des meilleurs effets spéciauxInterstellar de Christopher Nolan
Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle : Patricia Arquette pour Boyhood, de Richard Linklater
Oscar du meilleur mixage sonore Whiplash 
Oscar du meilleur montage sonore : American Sniper
Oscar du meilleur court métrage documentaire Crisis Hotline: Veterans Press 1 d'Ellen Goosenberg Kent
Oscar du meilleur court métrage de fictionThe Phone Call de Mat Kirby
Oscar du meilleur film étrangerIda de Pavel Pawlikowski
Osar des meilleures coiffures et maquillage The Grand Budapest Hotel
Oscar du meilleur acteur dans un second rôle : J.K. Simmons pour son rôle dans Whiplash


paroles de MELISSA

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire