PAROLES DE CMM: "La Famille Bélier", LA vague d'émotions cinématographique de 2014

vendredi 2 janvier 2015

"La Famille Bélier", LA vague d'émotions cinématographique de 2014


/!\ Attention âmes sensibles s'abstenir /!\

A tous ceux qui projettent d'aller voir ce film, ou de le revoir (on ne s'en lasse pas), préparez les mouchoirs. Ce film ne vous laissera sans doute pas indifférent, et croyez-moi, vous passerez probablement par tous les états d'âme possibles : du rire aux larmes, ce presque chef-d'oeuvre cinématographique est empli d'émotions intenses. On happe chaque instant, on vit chaque scène passionnément, les effets provoqués chez le spectateur sont décuplés.

L'histoire est belle, sobre, et il en ressort une morale touchante. Elle se déroule autour d'une famille, la famille Bélier comme vous l'aurez compris, mais une famille qui sort de l'ordinaire : tous les membres de cette dernière se trouvent être sourds. Paula, cependant, ne l'est pas. C'est autour de cette jeune fille que l'action va principalement se dérouler. Interprète indispensable à ses parents au quotidien, cette adolescente de 16 ans mène une vie à 100 à l'heure et pas toujours facile à gérer. Entre ses problèmes de cœur, ses études, sa vie de famille qui n'est pas de tout repos et le travail à la ferme, la jolie blonde doit faire preuve de courage, de patience et de persévérance. C'est ce qu'on aime chez ce personnage phare, ce protagoniste : cette témérité. Un trait de caractère important qui va aider à forger le caractère d'un petit bout de femme en pleine construction, qui se cherche encore et qui a du mal à trouver sa place dans cette vie si complexe.
Un jour, Paula va avoir une révélation, grâce à son professeur de musique qui désespérait de trouver un talent. Il lui découvre un don pour le chant, et la pousse à passer le concours Radio France, en compagnie de son camarade Gabriel pour qui elle en pince. C'est donc un choix de vie qui signifierait pour elle l'éloignement d'avec sa famille et le passage à l'âge adulte qui s'impose à elle. On retrouvera une Paula torturée, déchirée entre sa passion toute fraîche pour le chant, et l'amour qu'elle porte à ses parents qu'elle ne veut pas délaisser.

Le cinéma muet s'invite habilement entre François Damiens et Karin Viard. Malgré l'absence de dialogue, l'expression est clairement perceptible et ressentie par le spectateur. Le comique subtile qui se joue autour de leur handicap nous permet d'abord d'esquisser un sourire, puis ensuite laisse place à l'émotion qui affleure tout notre être. Eric Lartigau, réalisateur du film, adopte la formule magique qui marche à tous les coups de l'émotion rehaussée d'humour, et permet au spectateur de vivre une grande palette d'émotions.
On notera le défi vaillamment relevé par Louane, à la base chanteuse révélée par l'émission The Voice, de faire ses premiers pas d'actrice dans un film au gros enjeu.

Ce film doux et exquis vient clôturer en beauté 2014.

                                                                                                                                                                                                                                                                          paroles de Mélissa 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire