PAROLES DE CMM: "Le Tube" : la smart touch du PAF

jeudi 13 novembre 2014

"Le Tube" : la smart touch du PAF

Incipit : Nous sommes samedi il est 12h45 et je suis devant le poste. Comme toute analyste des médias depuis mon canapé, soit la téléspectatrice lambda, je m'installe sur mon sofa rouge afin de regarder ce que mon poste m'a préparé de bon. A cet instant précis, mes choix se dessinent vite. Je décide de laisser de côté l’indétrônable queen de l'info de TF1 Claire Chazal qui s'apprêtent à commencer son JT et son sommaire des tristes nouvelles du week-end ; mais également celles du plus beau mécheux quadragénaire du PAF (et oui les filles c'est possible !) j'ai nommé Mister Delahousse et de la même manière celles de Nathalie Renoux.
En cette période du week-end, fini les mauvaises nouvelles, un peu d'actualité médias ne me ferait pas de mal! Et mon choix s'est arrêté sur "Le Tube" aux commandes de la queen : Daphné Burki.

Le poste : "Bonjour bienvenue dans le tube, SAISON 2, je suis Daphné Burki à votre service.."

" Jurez-vous de dire toute la vérité sur LE TUBE ? " 
 Non je n'étais pas l'invitée de Daphné Burki à ce moment précis, mais "Je le jure!".

Analyse : Tous les samedi en clair sur Canal +, à 12h45, Daphné Burki accompagne notre pause à la mi-journée pour nous décrypter à sa manière l'actualité des médias français et internationale. Avec 700 000 téléspectateurs en moyenne à chaque numéro, et des records d'audience à cette tranche (du jamais vu depuis 4 ans), Queen Daphné, décrypte l'actualité des médias comme vous ne le voyez pas ailleurs.
"L’objectif est de trouver des histoires qu’on ne raconte pas ailleurs, ou de les raconter différemment"  déclarait-elle à Direct Matin en début de cette seconde saison, pari réussi.
Quand Daphné Burki annonce les 30 ans de la chaîne
Daphné Burki annonçant les 30 ans de la chaîne

         Durant 45 min, Daphné Burki invite le spectateur à rejoindre son univers "déjanté" qui lui va si bien. Pas besoin d'un plateau en mille et une couleurs, ni de public, ni d'une bande de chroniqueurs, Daphné Burki, seule aux commandes, décrypte, dans un décors intimiste, mais un ton prononcé, ce que les téléspectateurs friands du poste, ne connaissent peut-être pas encore.
De la dernière interview média qui a fait le buzz, en passant par le programme phare des états-unis du moment, au dernier congré 2.0 en clôturant avec l'interview d'une des personnalités du PAF du moment ; du début à la fin, Daphné amène sa "smart touch" aux sujets présentés. Un humour décalé, un compensé de second degré avec bon esprit.

Les points forts de cette émission se situent incontestablement dans son concept : une actualité narrée voire légèrement mise en scène, le tout inséré dans un contenu inédit mais sous format court. 
Bien souvent le moment que je préfère reste le moment de l'interview.. ah Daphné.. c'est un peu la bonne copine à qui l'on pourrait aisément se laisser aller à quelques confidences en oubliant les caméras.. et les personnalités du PAF l'ont adopté. 

Derrière ses tenues toutes aussi extraverties que décadentes et son personnage qui l'a rendu si populaire (elle obtient en 2012 le trophée des Femmes en Or par Femmes en or), Daphné porte ce programme à merveille. En 2014, alors que bon nombre de femmes tentent elles aussi de détenir le temps d'une émission, le droit au "Bienvenue.. JE suis", persistent encore beaucoup de "Nous sommes", une époque encore un tantinet sexiste..de surcroit je prend plaisir à constater qu'une femme peut démontrer que seule et sans en faire trop : le contenu peut être pertinent, les questions osées être posées, les réponses données, et le divertissement au rendez-vous. 
« J’essaie d’être pédagogique, de divertir un peu, de faire voyager les téléspectateurs »
 La Jamy (C'est pas sorcier) de Canal +, lève avec légèreté, sous la forme d'une longue pastille humoristique, un rideau des médias.

David Pujadas, Léa Salamé, Jean-Pierre Pernault, Cauet, Jean-Luc Lemoine..des exemples parmi les invités qui se sont prêtés au face à face du tube cette saison et sont entrés dans l'univers décalé de Daphné. De manière non conventionnelle, ils ont tous répondus présents, sous des formes drôles et variées aux questions de l'animatrice, questions que l'on pouvait tous se poser: des plus "pied dans le plat" aux plus insolites : "Qu'est ce que vous pourriez confier au tube en hurlant?" disait-elle à Cauet. Procédé qui fait sourire mais procédé qui marche. 

         A une ère où les programmes ayant un concept inédit et divertissant cartonnent, le secret de réussite du Tube réside dans sa manière de traiter l'information, en sortant le côté mélodrame et jouant la carte de l'excentricité et de la bonne humeur sans trop en faire. Si l'animatrice est à elle seule,un concept, "je" conseille aux lecteurs de cet article d'adopter en direct ou en replay la méthode de celle que je nomme Queen Daphné, de sorte de découvrir une autre manière de comprendre les médias.
paroles de Kelly 



                                   Une nouvelle fois nous remercions Daphné Burki
                                           pour sa réponse concernant cet article ! 



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire